dimanche 25 octobre 2009

la terreur


© Pavel Horák


















Vu la situation, la terreur, comme moyen de sécurité, parait s'imposer. Il est indispensable, si l'on veut sauver la République soviétique de ses ennemis, d'isoler ces derniers dans des camps de concentration et de fusiller tous ceux qui seraient surpris dans dans des organisations, des complots et des émeutes de gardes blancs.

V.Ts.I.K.(comité central executif de la république soviétique) - 25 octobre 1918Seen the situation, the terror, as means of security, adorned to be imperative. It is indispensable, if we want to save Soviet republic of her enemies, to isolate these last ones in concentration camps and to shoot all those who would be surprised in organizations, plots and riots of white guards.

samedi 24 octobre 2009

lundi 19 octobre 2009

samedi 17 octobre 2009

le passage IV

© Tom-R
 
Passant le portail
je suis un homme qui va
dans le couchant d'automne
© Yosa Buson (1716-1783)

vendredi 16 octobre 2009

l'homme au cercle vicieux

© Tom-R
 
Le mouvement circulaire est la forme la plus morte de l'univers.
"Le temps", fit une voix.
Il connaissait la réponse. Le temps est circulaire.
© Philip K. Dick
The circular movement is the most dead shape of the universe.
"The time", said a voice.
He knew the answer. The time is circular.

jeudi 15 octobre 2009

vertical


© Wynn Bullock - pilings - 1969










Ne serait ce pas fort contraire à la raison de vivre le temps verticalement? Comme s'il n'était pas de l'essence même de cette chose qu'on appelle temps de s'écouler horizontalement.
© Abé Kôbô - suna no onna
Would it not be very contrary to the reason, living the time vertically? As if it was not the essence of this thing called time to drain horizontally.

mardi 13 octobre 2009

répétitions


© Peter Gasser - Matera
- Italy








Et la répétition, ça n'est pas l'indispensable condition du maintien même de l'existence, peut-être, non?
© Abé Kôbô
And the repetition, that is not the indispensable condition of the preservation of the existence, maybe, no?

samedi 10 octobre 2009

vertige de la roue


© Wynn Bullock - old typewriter - 1952


















Robinson Crusoé sur son île aurait eu de quoi lire pendant trente ans avec une bible de Gutenberg. Si elle avait été numérisée dans un e-book, il en aurait profité pendant les trois heures d'autonomie de sa batterie. Vous pouvez jeter un livre du cinquième étage, vous le retrouverez plus ou moins complet en bas. Si vous jetez un e-book, il sera à coup sur détruit. Nous pouvons encore aujourd'hui lire des livres vieux de cinq cents ans. [...]
Le livre, c'est une invention aussi indépassable que la roue, le marteau ou la cuiller.
© Umberto Eco
Robinson Crusoé on its island would have some to read during thirty years with a bible of Gutenberg. If it had been digitized in an e-book, he would have taken advantage of it during the three hours of autonomy of its battery. You can throw out a book from the fifth floor, you will find it more or less complete below. If you throw out an e-book, it will be certainly destroyed. We can even today read old books five hundred years old. [...]
The book, it is an invention impossible to surpass as the wheel, the hammer or the spoon.

vendredi 9 octobre 2009

polaroïd : exp.09.10.09


©
Martha Casanave - polaroïd T-665 - 1979








the last films made by the Polaroïd factory are expiring today....
to follow, the impossible project....

ATLAS exhibition 9 october - 28 november 2009

jeudi 8 octobre 2009

le temps du sable

© Tom-R

Du sable, de ce rien qui n'a, pour l'ordinaire, qu'un huitième de millimètre, et qui, hors son grain élémentaire, ne possède pas même de forme propre... De ce rien qui s'appelle sable, de ce sans-corps, et dont pourtant le pouvoir destructeur est tel que rien n'est capable de lui faire front, rien au monde... A moins que... qui sait?... de ne pas avoir de forme ne soit précisément ici le privilège, l'expression la plus haute de la Force en soi!...
© Abé Kôbô - suna no onna
Some sand, it nothing which has, for the common, only an eighth of millimeter, and which, except its elementary grain, does not even possess appropriate shape... Of it nothing which is called sand, of it without body, and by the way the destructive power is such than nothing is capable of facing up to it, anything in the world... Unless... who knows? ... to have no shape is exactly here the privilege, the highest expression of the Strength in itself!...

mercredi 7 octobre 2009

à la recherche des pas perdus

© Tom-R

je cherche
un titre, un nom
une palette
et son moyen d'expression
je cherche
un doute, un ton
une boîte
et son adéquate dimension
je cherche
un souffle, un son
une étincelle et sa continuation
je cherche
une pause, un pont
une porte et son illustration
je cherche
un fil, du fond
une silhouette
portant mon nom
Tarmac

mardi 6 octobre 2009

banalité


© Veneta Zaharieva












Il n'est pas d'art vrai sans une forte dose de banalité. Celui qui use de l'insolite d'une manière constante lasse vite,
rien n'étant plus insupportable que l'uniformité de l'exceptionnel.

© Cioran
There is no true art without a strong dose of commonness. The one who uses the unusual in a constant way tired fast,
nothing is more unbearable than the uniformity of the exceptional.

samedi 3 octobre 2009

vue de l'esprit


© Arno Rafael Minkkinen - self-portrait - 1975



Je me considère comme un photographe documentaire. Si vous voyez mes bras sortir de la neige, je suis sous la neige.
Je photographie de la même façon qu'un photographe de rue. Ce qui se passe devant mon objectif se passe bien en réalité. Il n'y a pas de double-exposition, aucune manipulation numérique.
Mais je regarde aussi le monde à travers l'esprit. "Ce qui arrive dans votre esprit peut aussi arriver dans un appareil photo"

Arno Rafael Minkkinen

I consider myself to be a documentary photographer. If you see my arms coming up from under the snow, I am under the snow.
I treat the medium the same way a street shooter does. What happens in front of my camera happens in reality. There are no double exposures, no digital manipulations.
But I also look at the world through the mind. "What happens inside your mind can happen inside a camera."


vendredi 2 octobre 2009

sur la route


© Tom-R

J'ai roulé comme un fou,
Sur des routes de boue,
Traversant sans répit
Des plaines de neige
Des déserts de gel.

Rien ne pouvait m'arrêter.

J'ai entendu pourtant
Le craquement de mes os,
Quelle fureur dans le bruit,
J'ai senti mon corps en légèreté.

Je me suis réveillé,
Maquillé de sang,
Devant un mur de ruines.

J'avais à la main un livre ouvert.
Il parlait d'allégorie et de caverne.
Cyril Berthault-Jacquier