jeudi 1 novembre 2018

https://www.naoualpeleau.com/fantomes#1
© Naoual Peleau

Fantômes  
Le souvenir est fragile.

J’ai peur de cligner des yeux une fois de trop et qu’il soit balayé par le souffle de mes paupières.

Je photographie et j’oublie, je n’arrive pas à lutter.
Cette série est comme une plongée dans ma mémoire en ruine, où je donne à voir des images mentales.


Il ne s’agit pas de raconter un moment passé mais de montrer comment je l’ai oublié, sans combler le vide. C’est le caractère mouvant de la mémoire qui m’intéresse ; comment elle floute les détails, dilue les regards et efface les visages.

Ici rien n’est fixe, tout est incertain. Il n’y a presque plus de frontières entre imagination et mémoire.

Le souvenir est vieux, et quand il est trop lointain, quand il est trop tard, je m’accroche aux réminiscences.

© Naoual Peleau

dimanche 21 octobre 2018

https://www.naoualpeleau.com/
© Naoual Peleau

Que les gens disparaissent est au fond moins surprenant que de les voir apparaître soudain devant nous, proposés à notre coeur et à notre intelligence. Ces apparitions sont d'autant plus précieuses qu'elles sont infiniment rares. La plupart des gens sont aujourd'hui si parfaitement adaptés au monde qu'ils en deviennent inexistants.
© Christian Bobin - Ressusciter